L'École de Karaté Cama a été fondée en février 1985 par Germain Bisson et Martine Bélanger.

Les cours sont offerts à l’école Notre-Dame-Auxiliatrice de Masson.

Au début, une vingtaine de karatékas étaient inscrits.

 


Germain avec sensei Gilbert Kingsbury,
Martine Bélanger et Richard Charron

Du groupe de la première année, plusieurs karatékas sont devenus yudansha : Jean Quevillon, Nicole Poirier, Jean-François Charron, Roch Laflamme, Anick Charette, Nadine Lalande, Stéphane Dubuc, Lyne Laroche, Marcel Guitard, Roger Dubuc et André Charron.

Karaté Cama enseigne le karaté Chito-Ryu et faisait partie de l’organisation de sensei Gilbert Kingsbury. À la suite du succès de l’enseignement aux enfants, Karaté Cama a ouvert un dojo à Angers, à l’école du Sacré-Cœur.

De là est né C.A.M.A., acronyme de Club Associé Masson-Angers.

Au milieu des années 1980, Karaté Cama fait partie de l’organisation de sensei Luc Maisonneuve et également de l’Association Butokukai, d’O’sensei Richard Kim. C’est devant ce dernier que Germain a réussi son examen de 3e dan.

Le nombre de pratiquants ne cesse d’augmenter et Germain peut compter sur l’appui d’assistants de qualité en Jean Quevillon, Nicole Poirier, Roch Laflamme, Jean-François Charron et Danyel Dubuc.

 


1re rencontre de Germain
avec sensei Higashi

En 1987, lors d’un camp d’été du dojo Ottawa Chito-Kai de sensei Harvey Brown, Germain fait la connaissance de sensei Higashi et du karaté-do traditionnel Chito-Ryu. Il retrouve aussi son bon ami Rock Defayette avec qui il avait pratiqué chez sensei Luc Maisonneuve.

Sensei Higashi est le directeur technique national de l’Association canadienne Chito-Ryu et le représentant officiel de Soke sensei Chitose pour le Canada.

Germain a beaucoup apprécié la personnalité de sensei Higashi et songe sérieusement à joindre son organisation. Pour cela, il doit quitter l’organisation de son ami sensei Luc Maisonneuve à qui il doit beaucoup, spécialement du point de vue du kumité.

Durant cette même période, Germain a la chance de côtoyer des instructeurs de renommée internationale tels qu’O’sensei Richard Kim, 9e dan, O’sensei Mochizuki, fondateur du Yoseikan budo et sensei Patrick Auger, 6e dan, représentant du Yoseikan budo en Amérique du Nord.

Il découvre alors la richesse inestimable des arts martiaux traditionnels japonais.

En 1989, Germain fait le grand saut! Il décide de joindre les rangs de l’Association canadienne Chito-Ryu, dirigée par sensei Higashi au Canada et par sensei Blanchette, 5e dan, au Québec.

Cette décision marque un tournant majeur pour les étudiants de Karaté Cama. Ils doivent, Germain en tête de liste, réapprendre le contenu du style Chito-Ryu traditionnel japonais.

À la suite de nombreux entraînements avec sensei Blanchette, grand technicien du karaté Chito-Ryu, Germain passera son 1er dan probation en 1990.

Durant cette même année, Karaté Cama a la chance de rencontrer, pour la première fois, Soke sensei Chitose, qui est en visite au Canada.


Étudiants de Karaté Cama lors de la 1re rencontre avec Soke sensei

Les étudiants sont très impressionnés par la présence, la prestance et la grande qualité technique du fils du fondateur du style Chito-Ryu, O’sensei Chitose.

Par la suite, le dojo Cama a la chance de recevoir de nombreux instructeurs du karaté Chito-Ryu, notamment sensei Higashi, sensei Aktugawa, sensei Sakamoto et sensei Michael Delaney.

Depuis 1988, Germain peut compter sur l’appui de sa conjointe et partenaire, Lyne Laroche, qui se dévoue au succès de Karaté Cama.

Germain et Lyne font l’acquisition de l’ancienne école de karaté de sensei Kingsbury, alors dirigée par sensei Michel Royer. Cela lui permettra d’agrandir son territoire et d’offrir ses services à un plus grand nombre de personnes.

En octobre 1995, Germain a la chance de s’entraîner au Hombu dojo pour 3 semaines avec Soke sensei, sensei Sakamoto et sensei Tanaka.

Le dojo Cama ne cesse d’évoluer et de grandir. Plus de 250 élèves s’y entraînent régulièrement.

Karaté Cama offre maintenant des cours à Masson, à Angers, à Buckingham ainsi qu’à Papineauville et a la chance de posséder son propre local, situé au 2e étage du Centre commercial du Marché Larose de Masson.

Germain et Lyne peuvent compter sur l’aide de Steeven Cryans, Chad Durocher, Marcel Guitard, Sylvain Chartrand, Jean Quevillon et Guy Chartrand pour offrir un enseignement de qualité à tous les membres.


1re rencontre avec sensei Seba

Dans le but de progresser et d’évoluer vers de nouveaux sommets, Karaté Cama reçoit la visite de nombreux instructeurs, tels que :
- sensei Oshiro, 7e dan Goju-Ryu
- sensei Frenette, 7e dan Goju-Ryu
- sensei Tarana, 6e dan Goju-Ryu
- sensei Moledski, 7e dan Shito-Ryu
- sensei Pronovost, 6e dan Shito-Ryu
- sensei Déziel, 6e dan Shito-Ryu
- sensei Inoue, du kobudo

en plus de recevoir des entraîneurs sportifs dont :
- sensei Jean-François Tisseyre
- sensei Mantilla,
  entraîneur de kata reconnu mondialement
- sensei Antonio Oliva Seba,
  entraîneur international, expert en stratégie et tactique de combat
- sensei Dominic Valéra
- sensei Jacques Tapol
- Feu Alain LeHetet, champion du monde.

En 2000, Karaté Cama organise une grande fête pour souligner son 15e anniversaire. Plus de 300 convives sont présents pour des retrouvailles appréciées de tous.

En plus d’enseigner avec succès le karaté aux enfants, Karaté Cama offre de nombreux cours aux adultes et aux personnes âgées. Nos premiers karatékas de 70 ans et plus furent Mme Rolande Dufour et M. Benoît Dufour, tous deux ceintures vertes, M. André Trempe et M. Fernand Guindon, ceintures brunes. Ils s’entraînaient avec beaucoup d’assiduité et de détermination tous les mercredis et vendredis matins sous la direction des senseis Germain et Guy Chartrand.

Nous accueillons les karatékas âgés de 4 à 70 ans, et plus de 500 de ceux-ci s’entraînement activement dans nos différents dojos.

Karaté Cama offre, depuis plusieurs années, ses services dans les différentes écoles de la région telles que l’école du Sacré-Cœur d’Angers, l’école St-Jean de Brébeuf de Masson, l’école du Ruisseau de Masson, l’école St-Michel de Buckingham et l’école Mgr. Charbonneau de Buckingham.

Le but est de faire connaître les bienfaits de la pratique du karaté.

On enseigne les notions de respect, de courtoisie, de discipline et de l’effet positif sur la concentration.

 


Sensei Higashi et Soke sensei en 2005

Depuis 2002, nous offrons également un programme voie sportive karaté à l’École Secondaire Hormisdas-Gamelin dans le but de permettre aux élèves d’étudier tout en pratiquant leur sport favori.

En plus de sensei Higashi et de Soke sensei, de nombreux instructeurs Chito-Ryu ont visité Karaté Cama au cours des dernières années. On pense à sensei Tanaka, sensei Kugizaki et sensei Imamura qui ont offert des séminaires sur le perfectionnement du Chito-Ryu.

En 2005, Karaté Cama fête son 20e anniversaire. Parmi les invités, on compte sensei Higashi et sensei Thierry Debeur. Cette soirée fut un énorme succès où les retrouvailles, les démonstrations et les différentes présentations ont su être à la hauteur.

Senseis Higashi et Debeur ont été très impressionnés par les démonstrations offertes par nos jeunes karatékas.

 


Sensei Higashi et Germain 5e dan, Renshi

Karaté Cama a formé plus de 80 ceintures noires. Jacques Robitaille, Steeven Cryans, Guy Chartrand, Lyne Laroche, Chad Durocher, Marcel Guitard, Sylvain Chartrand et Louis Thibaudeau ont réussi leur grade de jun-shidoin (assistant instructeur) devant sensei Higashi. Roch Defayette et Jean Quevillon ont obtenu leur grade de 4e dan devant Soke sensei et Marcel Guitard, Guy Chartrand, Jacques Robitaille et Steeven Cryans ont obtenu leur grade de 4e dan devant sensei Higashi.

Marcel Guitard est maintenant reconnu arbitre national en kata et en kumite. Il participe aux Championnats canadiens en représentant le Québec et Karaté Cama en tant qu’arbitre.

Sensei Germain Bisson est maintenant 5e dan, Renshi, membre des comités techniques provincial et national du Chito-Ryu, et 5e dan de Karaté Canada, fondée par O’sensei Masami Tsuruoka.

Durant de nombreuses années, Karaté Cama a pu compter sur l’aide d’instructeurs tels que Lyne Laroche et Louis-Philippe L’Ecuyer-Lafleur qui enseignaient le programme de développement de karaté aux enfants de 4 à 8 ans.

Présentement, Karaté Cama peut compter sur l’aide d’instructeurs de qualité :
- Sensei Marcel Guitard, 4e dan, jun-shidoin
- Sensei Guy Chartrand, 4e dan, jun-shidoin
- Sensei Jacques Robitaille, 4e dan, jun-shidoin
- Sensei Steeven Cryans, 4e dan, jun-shidoin
- Sensei Sylvain Chartrand, 3e dan, jun-shidoin
- Sensei Lyne Laroche, 2e dan,  jun-shidoin

et sur l’appui de nombreux assistants qui ont à cœur le développement de nos karatékas.

L’avenir de Karaté Cama est entre bonnes mains
et connaîtra assurément de grands développements!

 

École de Karaté Cama Germain Bisson
110, rue Georges, Gatineau (Québec)

Soyez au courant de nos tournois,
de nos nouvelles, etc.